Un Youtubeur français accusé de corruption de mineurs


Le Youtubeur est accusé d’avoir “fait des avances” et d’avoir “envoyé des messages, photos et vidéos à caractère sexuel de lui, et d’avoir demandé la même chose en retour” à au moins treize personnes, indique Numerama. Les faits se seraient déroulés entre 2013 et 2019, explique l’article. Deux plaintes ont été déposées à l’encontre de Baptiste Mortier-Dumont: une en juin 2020 et une autre en août 2020. 

Des jeunes garçons “naïfs”

Un témoin raconte aux journalistes de Numerama: “On s’envoyait des vidéos quand je revenais du collège. Je pouvais faire ce qu’il voulait. Il me demandait de faire des choses, me montrait ce qu’il faisait. Il me conseillait d’acheter certains objets sexuels, ce que j’ai fait.” Leurs échanges ont duré neuf mois.

ExperimentBoy ciblait principalement des “jeunes garçons naïfs et mal dans leur peau”, précise Numerama. Le Youtubeur commençait alors une discussion avec eux sur les réseaux sociaux pour les “rassurer”. “Il me disait de lui faire confiance, je lui racontais mes tracas à l’école, je me suis très vite attaché. C’était la première fois qu’un ami me montrait de l’affection. Il a compris que je n’avais aucune notion de ce qu’était l’amitié et m’a inventé une définition de l’amitié qui lui correspondait, pour que je tombe dedans”, témoigne François. Le jeune garçon avait onze ans à l’époque. 

Il me disait de lui faire confiance, je lui racontais mes tracas à l’école, je me suis très vite attaché

François

Cinq ans d’empriosonnement

Comme le rappelle Numerama, la corruption de mineur est punie de cinq ans d’emprisonnement et de 75.000 euros d’amende. “Les peines peuvent être portées à sept ans de prison et 100.000 euros d’amende lorsque le mineur a été mis en contact avec l’auteur des faits grâce à l’utilisation, pour la diffusion de messages à destination d’un public non déterminé, d’un réseau de communications électroniques”, précise l’article. 

“Une tentative de déstabilisation”

 Le youtubeur ExperimentBoy, aujourd’hui âgé de 26 ans, s’est fait connaître en 2012 pour ses vidéos d’expériences scientifiques. Il est actuellement suivi par plus d’un million d’abonnés sur la plateforme. En juin dernier, il s’est exprimé sur Twitter pour dénoncer “une tentative de déstabilisation”. Il ajoute que les auteurs seront “traduits très prochainement devant les juridictions compétentes”. “Je communiquerai ultérieurement la date d’audience et la juridiction concernée. Je laisse mes avocats faire leur travail et continue mes projets”, écrit-il.

Baptiste 💥 @ExperimentboyJe serai bref : les auteurs de la tentative de déstabilisation seront traduits très prochainement devant les juridictions compétentes. Je communiquerais ultérieurement la date d’audience et la juridiction concernée. Je laisse mes avocats faire leur travail et continue mes projets